Presse
Jaquette L’angleterre sur écoute

L’angleterre sur écoute

  • magazine : Revue des Deux Mondes
  • numero : 201110 - octobre 2011
  • date : 01 octobre 2011
  • catégorie : Actualités

Sommaire

  • Le Foreign and Commonwealth Office entre tradition et moderanité par Jean-Claude Sergeant
  • Voltaire à Oxford, The Voltaire Foundation par Aurélie Julia
  • Le Cardinal John Henry Newman (1801-1890) par Patrick Barry
  • Petits meurtres dans la campagne anglaise

    « Ce sont les huit kilomètres de campagne qui constituent le danger. » Arthur Conan Doyle, les Aventures de Sherlock Holmes (1892).

    par Jean-Pierre Naugrette
  • La gouvernance du Grand Paris mobile, quelques enseignements d’un siècle l’autre

    « Le plus grand danger pour Paris est le manque de décision et d’audace des pouvoirs compétents ; l’inaction est ici la plus grave des erreurs. »

    par Mathieu Flonneau
  • Le Grand Londres face aux défis du XXIe siècle

    Londres, ville globale de sept millions d’habitants, longtemps capitale d’un empire sur lequel le soleil ne couchait jamais, première mégapole européenne puis mondiale (avant d’être détrônée par New York en 1925) fut toujours une cité rétive à l’autorité et aux désirs d’enfermer son énergie dans les filets trop bien définis d’une planification étroite. La croissance démographique et économique de Londres est le résultat parfois difficilement contrôlable du bouillonnement d’énergie de ses habitants, bien plus que le fruit d’un dessein politique...

    par Roseline Théron
  • Nicolas Sarkozy et la diplomatie en France

    En 1986, Samy Cohen publiait un ouvrage de référence sur les coulisses de la politique étrangère de la France qu’il choisissait d’intituler la Monarchie nucléaire. Les coulisses de la politique étrangère sous la Ve République (Hachette, 1986). Vingt-cinq ans plus tard, le titre n’a rien perdu de sa pertinence. À l’exception des périodes de cohabitation, il revient au président de la République de définir les grandes orientations de la politique étrangère et militaire du pays.

    par Christian Lequesne
  • Le paysage politique britannique

    On a commémoré cet été le soixantième anniversaire du Festival of Britain qui, en 1951, créait, sur la rive gauche de la Tamise à Londres, au lendemain de la guerre, une sorte de récit national célébrant l’union d’un peuple, fier de son histoire et confiant dans son destin. En fait, le Royaume-Uni de 1951 était un pays fortement polarisé, socialement et politiquement divisé

    par Kenneth O. Morgan
  • Un bilan de la société multiculturelle britannique

    Différents groupes raciaux, nationaux et religieux se sont installés en Grande-Bretagne au cours de son histoire, depuis l’époque de l’empire romain : Anglo-Saxons, Danois, Normands, Huguenots et juifs. Le Royaume-Uni avait également accueilli des Noirs, en relativement petit nombre, depuis l’époque romaine avant l’expansion de l’Empire britannique au XIXe siècle. Les ports de cette nation commerciale qu’était la Grande-Bretagne recevaient nombre de marins venus du monde entier. Les origines du peuplement musulman en Grande-Bretagne remontent au XVIIIe siècle, époque à laquelle les musulmans engagés à bord des navires marchands britanniques ont commencé à se fixer dans les ports du pays, Cardiff, Liverpool, Glasgow et Londres. Au cours de l’entre-deux-guerres, ce fut au tour des marins noirs de s’installer dans ces ports où se constituèrent des zones multiraciales, le plus souvent séparées du reste de la population...

    par Andrew Dismore
  • L’Angleterre est faite pour y penser

    C’est un grand honneur pour moi d’avoir été invité à introduire ce numéro « franco-britannique » de la prestigieuse Revue des Deux Mondes. Mettre ses modestes pas d’ambassadeur du Royaume-Uni dans ceux de Chateaubriand ou de Baudelaire est un exercice qui invite à l’humilité.

    par Sir Peter Westmacott
  • Hommage à Ernesto Sábato

    Ernesto Sábato (1911-2011), qui vient de mourir, a été un homme important et discret. Il fut un acteur de l’histoire de son pays – à la tête de la Conadep (Commission nationale sur la disparition des personnes), il dénonça les crimes de la dictature militaire argentine alors que l’armée demeurait puissante – et l’un de ses plus grands écrivains. Avec sa trilogie : le Tunnel (1948), salué dès sa sortie par Thomas Mann et Albert Camus, Héros et Tombes (1961), son chef-d’oeuvre, et l’Ange des ténèbres (1974) (1), il peut être considéré, plus encore que Borges ou Cortázar, comme l’inventeur du roman sud-américain. Par son grand âge, sa cécité, Ernesto Sábato avait fini par s’apparenter aux figures qu’il mettait en scène dans ses romans ; à cela près, toute fois qu’on imagine plutôt cet homme tourmenté comme un être silencieux, paisible en dépit de son angoisse...

    par Florian Forestier
  • Trente-trois survivants par Belinda Cannone
  • Mario Draghi, le banquier tranquille

    C’est un Italien qui, le 1er novembre 2011, succédera à Jean-Claude Trichet à la tête de la Banque centrale européenne (BCE). Proposée par les ministres des Finances de l’Union européenne réunis en conseil Ecofin le 17 mai dernier, la nomination de Mario Draghi a été confirmée par le Conseil européen le 24 juin. L’actuel gouverneur de la Banque centrale italienne s’apprête donc à quitter le Palazzo Koch pour l’Eurotower, d’où il pilotera la politique monétaire de la zone euro huit années durant...

    par Annick Steta
  • Six mois de guerre civile en Libye

    Ils étaient descendus sans armes dans les rues en février dernier pour manifester contre le régime de Kadhafi. Ils étaient étudiants, informaticiens, coiffeurs, employés, footballeurs, réclamant un peu plus de liberté, comme leurs voisins tunisiens et égyptiens. Six mois plus tard, les manifestants sont devenus des guérilleros, et paradent dans Tripoli les armes à la main, juchés sur des pick-up équipés de mitrailleuses lourdes et de canons sans recul, tirant en l’air des rafales de joie...

    par Adrien Jaulmes
  • Herzen, Carrère, Condominas, Giraudoux, Labriolle...

    Information pour le lecteur : le « Récit d’été » menant désormais sa vie loin des pages de la Revue, il m’a paru souhaitable de renouer en toute simplicité avec le « Journal littéraire » du temps ordinaire.

    par Michel Crépu

A propos du magazine

Revue des Deux Mondes
Revue des Deux Mondes LA REVUE DES DEUX MONDES apporte chaque mois un éclairage approfondi sur les thématiques contemporaines. Fondée en 1829, cette publication, la plus ancienne revue mensuelle d’Europe encore en activité, a pour objectif de créer des passerelles entre idées et savoirs qui s’opposent ou se complètent à travers les grandes figures intellectuelles, littéraires, les universitaires et les chercheurs. Rendez-vous littéraire majeur au XIXe siècle, le titre a fait collaborer nombre de grands écrivains : de George Sand à Chateaubriand, de Sainte-Beuve à Dumas, Musset, Renan, Gautier, Tocqueville, Hugo, et tant d’autres. Gardant une position privilégiée au XXe siècle, la Revue s’est davantage intéressée à la politique et l’histoire, portée par la gravité des moments de crise que traversait la société française. Terrain incontournable du débat d’idées, elle se penche tous les mois sur l'actualité, en ayant toujours ce souci d’incarner l’esprit humaniste de ses débuts, à distance des adhésions idéologiques.

Dans la même catégorie