Presse
Jaquette Lever le voile du temps

Lever le voile du temps

  • magazine : Continuité
  • numero : 300 - 2014
  • date : 01 septembre 2014
  • catégorie : Culture & arts

Sommaire

  • Un chantier populaire

    À l’été 2009, deux restaurateurs de l’atelier de peintures
    du Centre de conservation du Québec se sont rendus
    à Carleton-sur-Mer pour restaurer quatre tableaux peints
    par Charles Huot, exposés dans le choeur de l’église.
    Mais ce qui devait être un traitement
    simple s’est révélé une aventure… populaire.

    par Éloïse Paquette
  • Prochaine station : restauration

    L’art fait partie intégrante
    du métro de Montréal : une
    centaine d’oeuvres
    agrémentent ses stations… et
    le quotidien des usagers.
    Quarante ans après
    l’inauguration du métro,
    l’heure de la restauration a
    sonné pour bon nombre de
    ces créations.

    par Michèle Lepage
  • Qajartalik

    Les grottes de Lascaux
    et d’Altamira, en France
    et en Espagne, sont devenues
    célèbres grâce aux peintures
    qui ornent leurs parois. S’ils
    sont moins bien connus,
    plusieurs sites rupestres
    québécois ne manquent pas
    de fasciner par leur caractère
    exceptionnel. Celui de
    Qajartalik, sur une île au large
    du Nunavik, contient des
    pétroglyphes uniques qu’il
    faut préserver sans tarder.

    par Louis Gagnon
  • Cimetières en sursis

    Quand il est question de patrimoine religieux, on pense tout
    de suite églises, monastères, oeuvres d’art sacré… Au chapitre
    des oubliés, les cimetières, abandonnés à leur sort
    et souvent réaménagés avec la plus grande insouciance. Une
    bien triste façon d’honorer la mémoire des disparus.

    par France Rémillard
  • Une épave sauvée des eaux

    Longtemps endormi sous
    sa couche de sable et de
    sédiments, le Elizabeth &
    Mary a mis au défi une équipe
    de plongeurs, d’archéologues
    et de restaurateurs. Après
    avoir subi pendant trois
    siècles les attaques des sels,
    des glaces et des courants, les
    artéfacts, soudainement
    exposés, risquaient de subir
    les outrages de l’air.

    par Kateri Morin
  • Des anges ressuscités

    Pièces majeures
    de la collection
    du Musée du Québec,
    les sculptures
    Saint Michel terrassant
    le dragon
    et
    Saint Gabriel ont été réalisées
    vers 1700 pour orner
    le retable
    principal
    de l’église
    de L’Ange-Gardien sur la Côtede-
    Beaupré. Leur restauration
    par le Centre
    de conservation
    du Québec ne fait que réaffirmer
    l’importance
    de ces oeuvres
    dans l’histoire
    de la sculpture
    québécoise.

    par Claude Payer
  • Missions de terrain

    Lorsqu’une oeuvre installée dans un lieu
    public ne peut être transportée dans les
    ateliers du Centre de conservation du
    Québec, ce sont les spécialistes qui
    se déplacent. Tableaux d’église
    accrochés en hauteur, sculptures
    monumentales, statues juchées
    sur les toits… Heureusement, les
    restaurateurs in situ n’ont pas
    froid aux yeux !

    par Stéphanie Gagné
  • Des argents aux petits soins

    Les héritiers de l’argenterie familiale
    se retrouvent souvent devant un triste constat :
    les pièces utilisées au quotidien sont ternies
    et ont perdu une partie de leur placage.
    Des dommages normaux... et réversibles, comme
    le prouve le travail effectué sur l’argenterie
    de la Maison Henry-Stuart.

    par Aude Connord
  • Grandes questions pour un grand livre

    En 2007, le Musée de la
    civilisation a confié toute une
    tâche au Centre de conservation
    du Québec : restaurer le
    volume 1 du catalogue
    The Birds of America de John
    James Audubon. Une mission
    qui a soulevé son lot de
    questionnements... éthiques.

    par Martine Lemay
  • Une restauration dans le ton

    Le Musée des Ursulines de
    Québec expose des
    instruments de musique
    fraîchement sortis des ateliers
    de restauration du Centre de
    conservation du Québec.
    Parmi eux, une harpe de
    quelque 200 ans
    à la riche ornementation
    néoclassique.

    par Blandine Daux
  • Recoller les pots cassés

    Restaurer des céramiques
    archéologiques n’est pas une
    mince tâche. Rigueur,
    patience et minutie sont
    de mise pour assembler
    les morceaux de ces casse-tête
    qui n’ont rien d’un jeu.

    par André Bergeron
  • Renaissance d’un portrait

    Contribuer à préserver et à
    mettre en valeur une oeuvre
    exceptionnelle dont la
    pérennité est en péril, voilà
    l’un des grands plaisirs des
    restaurateurs d’oeuvres d’art.
    Ceux du Centre de
    conservation du Québec ont
    été comblés avec le portrait
    dit de François-Madeleine
    d’Youville.

    par Michael O'Malley
  • Travaux d’aiguille et de patience

    Surprenante longévité pour
    un assemblage
    utilitaire de tissu : la plus
    vieille courtepointe à pavés
    irréguliers d’Amérique du
    Nord porte l’inscription…
    1726 ! Cette rareté absolue
    se trouve au Musée McCord,
    à Montréal. Pour lui
    redonner ses airs de jeunesse,
    deux équipes de restaurateurs
    du Centre de conservation
    du Québec lui ont consacré
    473 heures de travail.
    Une longue patience !

    par Sharon Little , Marie Holm
  • Une robe-phénix

    Avec un soin méticuleux, une
    restauratrice du Centre
    de conservation du Québec a
    redonné vie à une robe en la
    soulageant des outrages
    du temps. Quelque 150 ans
    plus tard, la robe-phénix
    revient d’un long voyage…

    par Sharon Little
  • Les meubles

    L'âme de la maison

    par Patrick Quirion

A propos du magazine

Continuité
Continuité CONTINUITE fait le pont entre grand public et spécialistes. La revue diffuse des textes de chercheurs et de praticiens en architecture, histoire, archéologie, ethnologie, archivistique, muséologie, urbanisme, géographie et autres domaines liés au patrimoine. Cela, afin de transmettre leur savoir au plus grand nombre.

Dans la même catégorie