Presse
Jaquette Nouvelles robotiques, nouveaux vivants

Nouvelles robotiques, nouveaux vivants

  • magazine : Multitudes
  • numero : 58 - 2015
  • date : 21 avril 2015
  • catégorie : Monde & société

Sommaire

  • La catastrophe radioactive de Goiânia au Brésil

    Conflits sur l’interprétation d’un désastre, comment vivre après ?

    par Telma Camargo da Silva
  • L’usage de la vie par Paolo Virno
  • La guerre des codes

    Nos victoires sont historiquement si rares que nous en oublions souvent de les conter.

    par Stany Cambot
  • La vie des robots et la nôtre

    Les robots présentent une forme de vie artificielle.

    par Paul Dumouchel
  • Les robots sont des personnes comme les autres

    Changer notre regard pour ne pas subir l’automatisation.

    par Ariel Kyrou
  • Inventivité des imitations ludiques par Joffrey Becker
  • Réguler les robots-tueurs, plutôt que les interdire

    L’article qui suit présente un nouveau système d’armes fondé sur des robots qui risque d’être prochainement utilisé. À la différence des drones qui sont manoeuvrés à distance mais comportent une part importante de discernement humain, il s’agit de machines programmées pour défendre, attaquer, ou tuer de manière autonome. Les auteurs, philosophes, préfèrent prévenir de leur prochaine diffusion et obtenir des Nations Unies leur régulation. Une campagne internationale propose plutôt leur interdiction1. Multitudes a choisi d’informer ses lecteurs en publiant ce texte qui remet en question bien des idées communes, même si la revue ne partage pas l’optimisme des auteurs quant à la régulation internationale.

    par Vincent C. Müller , Thomas W. Simpson
  • Le Cobot, la coopération entre l’utilisateur et la machine

    En juin 1998, dans la ville de León en Espagne, s’est tenu le premier tournoi de « Advanced
    Chess » qui a vu s’affronter deux grands maîtres, le Russe Garry Kasparov et le Bulgare
    Veselin Topalov et, chose inédite au niveau compétitif, chacun était assisté d’un programme
    informatique, Fritz 5 pour Kasparov et ChessBase 7.0 pour Topalov.

    par Edouard Kleinpeter
  • La voiture autonome et ses implications morales

    Les voitures autonomes, et même parfois les luxueuses voitures d’aujourd’hui, sont des robots dans lesquels nous montons avec une confiance absolue.

    par Anders Sandberg , Heather Bradshaw-Martin
  • Les robots oscillent entre vivant et inerte

    Il est impossible d’ouvrir un dossier consacré à la robotique sans rencontrer de multiples
    prophéties annonçant dans un futur proche que nous vivrons entourés de robots anthropomorphes ou zoomorphes et que nous nous machinerons par des voies que nous ne pouvons pour le moment qu’entrevoir.

    par Emmanuel Grimaud
  • Nouvelle robotique, nouveaux vivants

    Le développement de la robotique autonome, dans tous les espaces de l’existence, relance l’intelligence artificielle et transforme la question de la vie – celle de la mort aussi, avec les drones tueurs. La question est de savoir si, en compagnie de ces artefacts, nous pouvons rester des humains comme les autres – et jusqu’où le vivant peut être « contaminé » par eux. L’humain augmenté, la robotisation des tâches à l’usine ne sont pas pour le futur, ils sont déjà là. Que deviennent des sociétés où une minorité d’humains travaillent, l’essentiel des tâches étant effectuées par des robots ? La robotisation apporte de profondes transformations du travail et en général de l’agentivité, et impose à l’humanité d’ouvrir de nouveaux espaces de création et de jouissance.

    par Sandra Laugier , Dominique Lestel , Sylvie Allouche
  • Post storyboard

    D’après le film Touki Bouki de Djibril Mambety Diop

    par Olive Martin
  • L’énergie radicale de Touki Bouki

    Le film magistral de Djibril Diop Mambety, Touki Bouki (en français, Le voyage de la hyène),
    restauré par la World Cinema Foundation en 2008, produit encore aujourd’hui un choc qui
    continue de nous interpeller.

    par Emmanuelle Chérel
  • L’automation intellectuelle

    La mort de l’emploi et le revenu de pollinisation

    par Yann Moulier Boutang
  • République et pseudojihad

    Nous sommes tous concernés par les événements de janvier 2015 : Français, Algériens, Américains, Palestiniens, Iraniens, Turcs, Russes, etc. Que l’on soit musulman, athée, juif, chrétien, bouddhiste, c’est des entrailles de notre monde à tous que proviennent tous les terrorismes qui agissent en notre nom. Les terrorismes – pseudo-bouddhistes en Birmanie, pseudo-hindouistes en Inde, pseudo-islamiques en Syrie et en Afrique – sont les visages d’une crise qui hurle. Mais que l’on ne se méprenne pas : les auteurs des assassinats sont individuellement responsables de leurs actes. Les responsables, nous les connaissons : ils ont des visages, des noms, irréductiblement singuliers. L’« islam » est absent de leurs noms. Le tenir pour responsable, c’est en faire un nom propre, raisonner comme celui
    qui croit pouvoir « venger un prophète ». L’engagement de la France dans la guerre en Syrie et au Mali éclaire qu’un attentat ait eu lieu en plein Paris. Certes, il ne justifie rien ; notamment pas cette indicible lâcheté qui consiste à s’en prendre à des civils.

    par Mohamed Amer Meziane

A propos du magazine

Multitudes
Multitudes MULTITUDES est édité par l'association éponyme. Son objectif est d’expérimenter de nouvelles conditions d’énonciation, et d’agencements de la politique en esquissant des problématiques qui traversent les champs de l’économie politique, de la philosophie, des pratiques artistiques ou des cultures émergentes du numérique libre. Multitudes souhaite diffuser une pensée visant à renouveler la culture et le débat politique contemporains.

Dans la même catégorie