Presse
Jaquette Oligos éléments

Oligos éléments

  • magazine : Ventilo
  • numero : 416 - octobre 2018
  • date : 18 octobre 2018
  • catégorie : Culture & arts

Sommaire

  • ZeFestival

    ZeFestival propose sa nouvelle édition aux quatre coins de la région (Nice, Seillans, Toulon, Marseille), consacrée aux films
    LGBT, dont la production reste aujourd’hui importante mais souvent ignorée. Dont acte du 18 au 21 octobre dans la cité
    phocéenne, avec onze films présentés.

    par Emmanuel Vigne
  • Numéro de séries

    Pour sa huitième édition, le Marseille Web Fest nous propose un tour d’horizon des meilleures séries courtes digitales,
    qui remportent de plus en plus d’adhésions auprès de tous types de publics, et secouent la question de la diffusion
    cinématographique.

    par Emmanuel Vigne
  • Bande à part

    Jusqu’au 20 novembre, le Gyptis nous présente sa nouvelle programmation, dans laquelle s’inscrit sa thématique du mois,
    « Portrait de groupe », qui se penche sur les aventures collectives au cinéma, un genre à part entière.

    par Emmanuel Vigne
  • Hors circuits

    Le MUFF, Marseille Underground Film and Music Festival, revient pour la troisième année au sein de quatre lieux
    incontournables de la cité phocéenne afin de nous offrir une programmation cinématographique et musicale hors normes,
    dans tous les sens du terme. Un voyage aux confins de l’expérimentation artistique qui secoue enfin le ronron ambiant.

    par Emmanuel Vigne
  • Dos Mares, à gîte l’art

    Dos Mares met à la disposition des artistes — de Marseille et de la région — un espace pour la production de leurs oeuvres.
    Il suffit simplement de vérifier si l’atelier est libre et de réserver sa période de travail. Aucune sélection, le but est d’aider les
    artistes qui n’ont pas les moyens d’avoir un atelier pour produire une oeuvre ou un projet spécifique.

    par Mathilde Ayoub
  • Alphabêtes

    L’exposition Les Animaux de A à Z au Mucem fonctionne comme un parfait abécédaire. Dans la forme d’abord, parce que
    son commissaire, Fredéric Mougenot, spécialiste des collections de la vie domestique, s’est pris au jeu proposé par le musée
    pour présenter les trésors que recèlent ses réserves avec des règles simples et connues de tous : à partir d’un thème, on
    choisit un mot par lettre de l’alphabet que l’on illustre. Dans sa fonction ensuite, car si les abécédaires servent à apprendre
    l’alphabet aux enfants, ils permettent aussi de leur faire découvrir de nouveaux objets, et de leur raconter des histoires.

    par Mathilde Ayoub
  • Fin de l’histoire

    Dans un espace réduit au plus strict minimum, l’artiste Robin Decourcy s’adonne durant quinze jours à l’exercice un peu fou
    de l’écriture d’un livre en direct. Et pour fi nir, le début d’un long été offre au regard du spectateur l’émergence d’un récit
    inspiré sans doute par les illustres plumes qui remplissent les étagères de la librairie Histoire de l’oeil. Une oeuvre d’art qui
    ne manque pas d’audace et de sincérité !

    par Céline Ghisleri
  • Photo-génie

    Depuis désormais huit ans, la mairie Maison Blanche révèle — et réveille ! — la photographie contemporaine à Marseille.
    Elle fait partie des 25 lieux du festival La Photographie Marseille, un parcours culturel de haute volée rassemblant, chaque
    année, un public de plus en plus curieux et diversifié. Le Prix Maison Blanche, qui inaugure l’édition 2018 du festival, est
    une cohabitation artistique entre cinq photographes du monde entier (Brésil, Colombie, Asie...). Ces lauréats essaiment, çà
    et là, plusieurs nuances de lumière tout en conservant une part savoureuse de mystère. Immersion.

    par Pauline Puaux
  • Tabasco Vidéo

    Pour célébrer le cinquantenaire des fouilles archéologiques de la Bourse, l’association
    Tabasco Vidéo lance une application web permettant au public de voyager à travers le
    temps et l’espace au coeur de Marseille.

    par Soizik Vignette
  • L’Homme hors de lui de Valère Novarina

    Mort à la mort !

    par Olivier Puech

A propos du magazine

Ventilo
Ventilo VENTILO plaide pour une culture vivante et novatrice ainsi qu'une société ouverte. Il défend son engagement avec humour et ironie dans un grand esprit d'indépendance, soutenant les initiatives qui tentent de faire évoluer Marseille dans le bon sens. VENTILO s’adresse à tous ceux qui, y compris de passage, sont en recherche d’informations sur les sorties et activités culturelles dans les Bouches-du-Rhône et la Région PACA. Le magazine possède une identité visuelle forte. Pour chaque numéro, la couverture est réalisée par un graphiste, photographe ou designer. Ventilo s’inscrit dans une démarche équitable. Quand d’autres gratuits délocalisent la production, Ventilo s’investit dans l’économie locale. Il est le seul gratuit de son secteur toujours imprimé à Marseille et utilise du papier recyclé de fabrication française. Les ‘‘invendus’’ sont récupérés et recyclés.

Dans la même catégorie