Presse
Jaquette Pris dans la toile

Pris dans la toile

  • magazine : Ventilo
  • numero : 321 - 2013
  • date : 01 juin 2013
  • catégorie : Culture & arts

Sommaire

  • Cinéma de quartier

    MP 2013, l’Alhambra et la Criée s’associent afin de rendre hommage à Robert Guédiguian, cinéaste marseillais majeur qui a su faire de la ville et ses quartiers, en l’occurrence l’Estaque, le théâtre d’une œuvre exceptionnelle, déclinée sur trente ans de carrière.

    par Emmanuel Vigne
  • Poupée de signes

    Depuis plus de cinquante ans, Barbie impose son style et sa plastique (trop) parfaite à travers le monde. L’association POC s’est penchée sur le phénomène et propose une exposition en trois temps autour de cet objet de tous les fantasmes et de toutes les contradictions.

    par Aileen Orain
  • Ombre est lumière

    « Puzzle aléatoire, d’éclairs et de zones d’ombres, récit en pointillés sur le signe de l’impossible... » : ces quelques mots d’Antoine D’Agata résument l’atmosphère des salles figées de la Bibliothèque départementale consacrées à l’exposition Marseille vu par 100 photographes du monde, dont l’imagiste est le commissaire.

    par Sandrine Lana
  • Pont d’ascensions

    « Aie le courage de construire des ponts à travers les plus durs des chocs culturels. » Avec Le Pont, le [mac] prend au mot le philosophe Michel Serres et propose un étonnant voyage sensoriel autour du monde.

    par Céline Ghisleri
  • Territoire d’outre-mer

    L’objet de toutes les curiosités, de toutes les attentes, ouvre enfin ses portes. Au-delà d’un musée, le MuCEM est un objet architectural, pensé en termes d’urbanisme, qui dévoile une programmation d’envergure.

    par Damien Bœuf
  • L’île fantastique

    En juin, le OFF se pose sur les îles du Frioul pour y installer le festival P.H.O, visant à réinventer la cité phocéenne. Explications.

    par Gaëlle Goulois
  • Une petite merveille

    La troupe du Badaboum fait revivre, à travers un spectacle frais et vivant, l’œuvre majeure de Lewis Carroll dans une mise en scène minimaliste. A tomber par terre.

    par Ugo Pascolo
  • Pour les beaux jours

    Le Festival de Marseille, sous la direction d’Apolline Quintrand, prend de l’ampleur et devient une place incontournable d’une programmation mondialisée où les scènes se partagent les grands noms, et tente à la marge la programmation de jeunes talents. On y peut y voir une thématique ou l’influence d’un continent, mais encore une fois, la danse nous dit des choses avec peu de mots et dans le silence d’une glissade.

    par Karim Grandi-Baupain

A propos du magazine

Ventilo
Ventilo VENTILO plaide pour une culture vivante et novatrice ainsi qu'une société ouverte. Il défend son engagement avec humour et ironie dans un grand esprit d'indépendance, soutenant les initiatives qui tentent de faire évoluer Marseille dans le bon sens. VENTILO s’adresse à tous ceux qui, y compris de passage, sont en recherche d’informations sur les sorties et activités culturelles dans les Bouches-du-Rhône et la Région PACA. Le magazine possède une identité visuelle forte. Pour chaque numéro, la couverture est réalisée par un graphiste, photographe ou designer. Ventilo s’inscrit dans une démarche équitable. Quand d’autres gratuits délocalisent la production, Ventilo s’investit dans l’économie locale. Il est le seul gratuit de son secteur toujours imprimé à Marseille et utilise du papier recyclé de fabrication française. Les ‘‘invendus’’ sont récupérés et recyclés.

Dans la même catégorie