Presse
Jaquette Vivre dans les déserts

Vivre dans les déserts

  • magazine : Espèces
  • numero : 7 - 2013
  • date : 01 mars 2013
  • catégorie : Sciences & techniques

Sommaire

  • Pourquoi les hobbits ont-ils de gros pieds poilus ?

    Depuis décembre dernier, les Hobbits crèvent de nouveau l'écran. Après le succès mondial du Seigneur des Anneaux de J.R R. Tolkien, Peter Jackson revient en force avec l'adaptation de Bilbo le Hobbit, premier roman de l'auteur. Tolkien a construit un monde fabuleux, extrêmement riche et détaillé, où dragons, orques et gobelins côtoient d'autres espèces fantasmagoriques parfois empruntées aux légendes et mythes fondateurs nordiques.

    par Jean-Sébastien Steyer
  • Cascade de liens autopur d’un atoll

    Situé au milieu du Pacifique, à 500 km au nord de l'équateur, l'atoll de Palmyra a tout de la destination idyllique de carte postale. Pourtant ce chapelet d'îlots de l'archipel des Sporades équatoriales, placé sous la juridiction des USA? a un passé récent qui n'a rien de glorieux quant au traitement infligé à l'environnement.

    par Bruno Corbara
  • L’animal comme être sensible vers la réconciliation entre l’homme et la nature

    Reconnaître à l'animal le statut d'être sensible n'est pas de la sensiblerie, c'est faire tomber une barrière entre l'animal et l'homme. Parler de biodiversité plutôt que de nature n'est pas un effet de mode, car si nous nous sommes exclus de la nature, nous devons parvenir à "entrer" dans la biodiversité. Voici pourquoi changer notre regard sur l'animal c'est poursuivre la profonde mutation qui, commencée il y a plus d'un siècle avec Darwin, doit désormais s'achever dans l'urgence.

    par Robert Barbault
  • Couleurs et motifs des plumages. L’exempe de l’avifaune guyanaise

    La couleur est une caractéristique majeure du plumage des oiseaux, particulièrement évidente en milieu tropical. De nombreuses espèces utilisent des couleurs vives, déclinées en de multiples teintes. Mais au-delà de l'esthétique, ces couleurs disposées en motifs précis servent deux buts principaux: la communication entre individus et le camouflage.

    par Tanguy Deville
  • Oiseaux d’architeture: l’aigle et la chouette, un duo fascinant

    Perchés sur nos monuments, les oiseaux de pierre et de bronze sont omniprésents dans nos villes. Ce sont souvent des rapaces, des chasseurs, fiers comme l'aigle ou énigmatiques comme la chouette. Les architectes souhaitent-ils ainsi protéger symboliquement leur oeuvre ou seulement s'attribuer les vertus que nous leur prêtons ?

  • Sur la piste du tapir de la Sierra

    Les pieds baignant dans la mer Caraïbe, il est une montagne enfermant en son sein une forêt peuplée de plantes et d'animaux encore inconnus de la science. Butant contre cette pustule de 5 775 mètres de haut, agacé, le ciel n'en finit pas de tousser et de cracher sur ce colosse. Une colère météorologique qui gave des rivières irascibles et une végétation sans gêne: fougères, orchidées, broméliacées. C'est ici que vit la danta, un tapir auquel deux hommes ont dédié leur vie...

    par Emmanuelle Grundmann
  • Migrer et survivre au Sahara, l’exemple des plantes

    Des méduses ou des poissons d'eau douce, un crocodile nain, des plantes à fleurs et des fougères d'origine tropicale ou méditerranéenne au coeur du Sahara... une utopie naturaliste ? Pas du tout ! Ce grand désert abrite une biodiversité unique, mais méconnue. L'étude de ses origines et de son évolution nous aide à mieux comprendre les capacités de persistance des espèces sous des conditions environnementales extrêmes.

    par Frédéric Médail , Alex Baumel , Jérémy Migliore
  • L’âne sauvage d’Asie, une espèce en sursis dans le désert de Gobi

    Pour beaucoup, l'âne est l'animal domestiqué par excellence. Certains pourtant ne l'ont jamais été: c'est le cas de l'hémione, espèce craintive et méconnue qui vit dans un désert situé loin de nos prairies luxuriantes. Les conditions environnementales extrêmes, la fragmentation de son habitat, l'impact de l'élevage du bétail et le braconnage l'ont fragilisée dans l'indifférence de la communauté internationale.

    par Anne-Camille Souris
  • Vivre et laisser mourir : Branchiopodes : des vies en suspens

    Ils survivent là où toute vie semble avoir disparu, dans ces mares dites "temporaires" qui s'assèchent périodiquement et qui ne semblent laisser derrière elles qu'un désert. Leur progéniture, bien à l'abri sous son armure à l'épreuve des chocs et de la sécheresse, attend patiemment le retour de l'eau ou va la chercher ailleurs, profitant des vents et des autres espèces qui savent voyager par elles-mêmes.

    par Aline Thiéry

A propos du magazine

Espèces
Espèces ESPECES est la revue de vulgarisation scientifique de référence sur les sciences de la vie et de la Terre (zoologie, botanique, évolution, paléontologie, entomologie, etc.) qui s’adresse à tous les curieux de nature. Espèces propose d'entrer au cœur de la recherche grâce à des articles inédits écrits par les scientifiques eux-mêmes dans un langage accessible à tous. Outre les articles de fond, on y trouve des reportages, des interviews, des actualités, des portfolios, etc. La revue est éditée sous l’égide d’un conseil scientifique qui, regroupant les grands noms de la recherche dans le domaine des sciences de la nature, assure la qualité de fond de ses articles. Mais Espèces c’est aussi de la photo et de l’illustration (avec une pointe d’humour) car apprendre et s’informer doit surtout être un plaisir ! Créée en 2011, elle est publiée par une association loi de 1901 dont la vocation est la diffusion des connaissances scientifiques auprès du grand public.

Dans la même catégorie