Ces écrivains dont le français n'est pas la langue maternelle

Ils ne sont pas nés en France et ont parfois vécu de manière consciente, alors qu’ils étaient jeunes adultes ou plus tardivement, l’expérience de la migration.

Les uns se sont installés en France, où ils vivent, écrivent et publient en français. D’autres sont de passage ou en en sont repartis. Pour ces écrivains, la langue française est devenue leur langue d'écriture, celle avec laquelle ils tissent leurs histoires.

La romancière slovène Brina Svit fera dire à une de ses narratrices : «Il y a un attrait aussi dans le fait d'écrire dans une langue qui n'est pas la sienne. On mise sur sa vulnérabilité, on expose ses faiblesses, on enlève le vernis. C'est une façon de dire: voilà ce que je peux faire. Je n'ai pas de papier cadeau, je n'ai que des cadeaux.»

 

 

 

Consultez notre mode d'emploi et notre FAQ pour découvrir comment télécharger nos ebooks.

Sélections récentes

Notre belle région à (re)découvrir

Pas la peine de se dépayser à l'autre bout du Monde...

Pour une esapade citadine ou plutôt buccolique, touristique ou culturelle, tout près de chez vous, saisissez-vous de ces sources d'inspiratio…

Electro française : trente ans après, la french touch #nouvellegénération

Il y a eut Air, Justice, Laurent Garnier, St Germain...Aujourd'hui, ils s'appellent Petit Biscuit, FKJ ou encore Chinese Man. Solitaires ou en collectif, issus de l'art du sampling, du djing, du remi…

Embompoint littéraire

Vous aimez les histoires qui durent ? Vous faites souvent du binge-watching de série ?  Alors vous n'aurez pas peur d'attaquer ces pavés littéraires dont la longueur n'aura pas altéré la qualité, bie…