Ces écrivains dont le français n'est pas la langue maternelle

Ils ne sont pas nés en France et ont parfois vécu de manière consciente, alors qu’ils étaient jeunes adultes ou plus tardivement, l’expérience de la migration.

Les uns se sont installés en France, où ils vivent, écrivent et publient en français. D’autres sont de passage ou en en sont repartis. Pour ces écrivains, la langue française est devenue leur langue d'écriture, celle avec laquelle ils tissent leurs histoires.

La romancière slovène Brina Svit fera dire à une de ses narratrices : «Il y a un attrait aussi dans le fait d'écrire dans une langue qui n'est pas la sienne. On mise sur sa vulnérabilité, on expose ses faiblesses, on enlève le vernis. C'est une façon de dire: voilà ce que je peux faire. Je n'ai pas de papier cadeau, je n'ai que des cadeaux.»

 

 

 

Consultez notre mode d'emploi et notre FAQ pour découvrir comment télécharger nos ebooks.

Sélections récentes

Retour vers le passé

Qu'il soit heureux ou malheureux, il y a un plaisir à regarder le passé, à l'analyser. Même si la nostalgie est un sentiment agréable, qui serait d'accord pour revenir 5, 10, ou 50 ans en arrière ?

Et toi, tu fais quoi cet été ? #1

Oui d'accord, le Grand Est ce n'est pas la Côte d'Azur ! Mais qu'importe. Cet été nous irons de droite et de gauche, en Lorraine, en Alsace, ou encore en Champagne-Ardenne car de nombreux festivals n…

Frissons de plaisir

Pour supporter la chaleur, ne goûtez pas votre plaisir en profitant d'une vague de frissons grâce à ces polars venus du froid.

 

Consultez notre mode d'emploi et notre FAQ pour découvrir commen…