Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle ?

Reconnaissance d’image, automatisation du travail, aide à la conduite, maison connectée, voiture autonome... Faut-il craindre le développement de l'IA comme Stephen Hawking ou au contraire l’encourager dans l'espoir d'améliorer notre futur ? Jusqu’où peut aller l’"intelligence" des machines ? Sont-elles fiables et souhaitons-nous vraiment laisser les algorithmes décider à notre place ? Éléments de réponse dans notre sélection.

Interrogé par la rédaction de Ça m’intéresse, Jean-Gabriel Ganascia, chercheur au laboratoire d’informatique de Paris-VI, rappelle que "Ce n’est pas parce qu’elle sait identifier un objet sur une image qu’une machine est intelligente. (...) L’ordinateur effectue une tâche que l’on qualifie d’intelligente, car, jusqu’à présent, seul un être humain était capable de la réaliser. (...) La machine est programmée pour effectuer une action précise, rien de plus". À l’homme donc de programmer avec discernement, mais pas sans la femme pour éviter toute dérive sexiste liée aux algorithmes, comme le préconisent Flora Vincent et Aude Bernheim dans un article paru le 06/03 sur le site Usbek & Rica : "On pouvait espérer que les algorithmes à la base de l’intelligence artificielle seraient objectifs et égalitaires par définition, les technologies n’ayant pas d’âme ni d’opinion ; qu’ils garantiraient une neutralité parfaite des sexes. C’est oublier que les algorithmes sont codés par des humains...".

L’intelligence artificielle nourrit de nombreux fantasmes, ce qui est sûr c’est qu’elle fait déjà partie de notre quotidien et bouleverse de plus en plus vite nos habitudes : GPS, reconnaissance faciale, assistants personnels connectés, et même musique !.. Si son côté pratique et utile est souvent plébiscité, il n’en faut pas moins souligner les travers de ces nouvelles technologies et ne pas oublier que "l’IA soulève de nombreuses questions éthiques, auxquelles il faudra bien répondre. Quel type de piéton une voiture autonome devra-t-elle écraser en priorité si elle n’a pas le choix ? Qui sera responsable en cas de bavure d’une IA militaire ? La personnalisation à outrance des contrats d’assurance va-t-elle enterrer le vieux principe de solidarité ? Dans quelle mesure pourra-t-on protéger nos données personnelles face à des IA qui cherchent en permanence à nous classer en catégories ?" [L’Express]

Si l'avenir reste encore incertain et que la voiture autonome n’est toujours pas dans notre garage, la médecine, elle, avance à grand pas [Ça m’intéresse] et les robots devenus réalité [01Net]. Bien que l’on soit encore loin d'un monde futuriste et inquiétant comme Westworld, il reste essentiel de conserver un regard critique face à ces nouvelles technologies afin de les utiliser à bon escient. Pour cela rien ne vaut un bon roman d’anticipation en compagnie d'Isaac Asimov,  Annalee Newitz, Claudia Gray, Alexis Broca, Rosa Montero ou encore Antoine Bello.

Consultez notre mode d'emploi et notre FAQ pour découvrir comment télécharger nos ebooks.

Sélections récentes

Comment devenir un vrai Robinson Crusoé ?

Dans le monde littéraire, certaines œuvres ont plus d’impact que d’autres, et même des siècles après leur première publication, on peut encore célébrer leur apparition dans le champ éditorial. Cette …

Avec l'Algérie

Après six semaines de manifestations, le peuple algérien a gagné : le président Abdelaziz Bouteflika a démissionné. Un gouvernement provisoire va organiser de nouvelles élections le 4 juillet. De nom…

La musique latino-américaine : du soleil dans les oreilles

L'hiver s'en va, le printemps s'installe et avec lui c'est le retour du soleil et des voyages.

À travers cette sélection, nous vous proposons d'embarquer pour l'Amérique du Sud, avec escales à Cub…