Hommage à Manu Dibango, le Papy Groove

Le 24 mars, le chanteur et saxophoniste Manu Dibango s'est envolé vers d 'autres horizons emportant sa musique du monde mêlée de jazz et de groove afin de continuer de  jouer pour l'éternité .

Nous nous souviendrons avec tendresse, de sa haute silhouette athlétique, de son crâne rasé et de son bon gros rire. Nous nous souviendrons surtout et pour longtemps de son morceau phare Soul Makossa, qui a fait danser et fera encore danser la planète entière.

Papagroove est né au Cameroun en 1933, dans une famille protestante qui pratique la musique. À 15 ans, son père l'envoie poursuivre ses études en France. Son destin est scellé. Dès les années 50, il découvre le saxophone et le jazz. Il ne quittera plus le monde de la musique et deviendra le pape de l'afro-jazz.

En 1972, il enregistre une chanson pour soutenir l'équipe de football du Cameroun qui doit participer à la Coupe d''Afrique des Nations. La face B en sera Soul Makossa. Ce morceau sera découvert par un DJ américain, David Mancuso qui a marqué la culture new-yorkaise des années 70. Cet hymne funky, à la rythmique hypnotique et groovy fera le tour du monde.

En 1982, sans lui en demander l'autorisation, Michaël Jackson sample Soul makossa pour le morceau Wanna be starting something, sur l'album Thriller. Manu Dibango se lance alors dans une série de procès qui se solderont par un accord financier.

Manu Dibango a côtoyé les plus grands, Nino Ferrer, Serge Gainsbourg, Peter Gabriel, Manu Katché etc. Tout au long d'une vie pleine et intense, il est devenu une référence mondiale de la world music. (Libération) et un ambassadeur infatigable de la musique africaine.

Sélections récentes

Le livre à Metz : partie remise

Du 3 au 5 avril devait avoir lieu le salon du livre "le livre à Metz". Héroïques était le thème choisi pour cette édition. Peut-être sera t-il possible de reporter quelques rencontres à l'automne. Ce…

Restez à la MAISON

Notre "chez nous", maison, appartement, caravane, cabane, ce lieu douillet dans lequel on se bien, car nous y avons tous nos repères, notre refuge. Pendant quelques temps il ne faut pas le quitter. C…

Sur le confinement

Nous pensons tous vivre une situation inédite, exceptionnelle, hors normes, peut être parce que depuis des années, nous évoluons en France dans une société en paix, que nous sommes libres de nos mouv…