La Culture au temps du coronavirus : revue de presse

Le 11 mai a sonné en France l’heure du déconfinement, pourtant, hors les « petits musées » à rayonnement local, les « grands » comme le Louvre restent fermés, tout comme les salles de cinéma, de spectacle et les théâtres. Les Inrockuptibles se demande « comment sauver la culture ? », question posée à des professionnels du secteur face aux mesures prises par les pouvoirs publics.

Comme le reste de la société l’heure est actuellement dans le monde artistique à l’introspection et à la prospection. Entre la crainte du lendemain et la nécessité de se réinventer, l’Hebdo du quotidien de l’Art propose une enquête sur la façon dont le marché de l’art envisage l’avenir. « On était dans une course à l’échalote, un tourbillon perpétuel, en nous calant sur ce que faisait le voisin, confie le galeriste Kamel Mennour. On ne peut pas redémarrer comme avant. »

Beaux Arts magazine vous offre «Les saisons du plaisir»  de Bernard Blistène, une exposition imaginaire qui a pour vocation de vous faire du bien selon l’artiste. « Car, une fois que nous nous serons bien repus  des malheurs du monde, viendra peut-être le temps,  le moment ou l’instant de retrouver dans le plaisir  cette sensation, agréable, recherchée et de courte durée ». Une exposition qui vous entraînera au fil de l’histoire de l’art et vous procurera sans doute beaucoup de plaisir esthétique.

Passons au cinéma. Avec Première qui affirme en couverture « Pourquoi nous retournerons au cinéma » et le témoignage de 40 personnalités du cinéma mondial qui font leur déclaration d’amour. So film qui a de son côté intitulé son dossier principal : « Covid 19 le jour où le cinéma s’est arrêté », propose une sorte de journal de confinement de l’industrie cinématographique. La revue propose outre des articles sur la situation actuelle un article historique sur la crise de 1929, son impact à retardement sur le cinéma et la façon dont l’industrie Hollywoodienne a rebondi.

Et, en attendant la réouverture des salles de cinéma, de spectacle et d’expos, Libération dans ses pages culture propose une « sélection consommable à demeure » avec des sélections thématiques, comme ici le mannequin au cinéma.

Sélections récentes

Le label JMS (Jean-Marie Salhani)

Avant d’être éditeur musical Jean-Marie Salhani  était bassiste dans un groupe de blues-rock appelé "Solitude".
Très vite il se passionne pour l’édition musicale et fait ses classes aux Editions Cha…

Le pays des autres - Leila Slimani

Le pays des autres, nouveau roman de Leila Slimani (auteure de Chanson douce – Prix Goncourt 2016) nous plonge dans le Maroc des années 50 et montre combien assumer ses choix est difficile. Mathilde …

Bedos est mort autant en rire

A la faveur de la crise sanitaire une chronique de Pierre Desproges, de 1986, a refait surface. L'humoriste y décrit le pangolin et explique que l'animal ressemble "à un artichaut à l'envers prolongé…