Presse
Jaquette Marathon/écritures

Marathon/écritures

  • magazine : Inter
  • numero : 22 - 1984
  • date : 01 mai 1984
  • catégorie : Culture & arts

Sommaire

  • Écrire pour le théâtre en 1984

    Le théâtre n'est plus, comme il le fut autrefois, le premier des arts spectaculaires. C'est que le spectacle a tout envahi; à commencer par la maison, où la télévision quotidiennement s'attache à satisfaire le besoin ancestral qu'ont les êtres humains de voir des doubles d'eux-mêmes vivre des aventures et éprouver des passions imaginaires. Faut-il donc une fois de plus annoncer la mort prochaine de l'activité théâtrale? Ou du moins la considérer comme une manifestation inéluctablement anachronique? Je ne le pense pas. D'abord, il est probable que le théâtre, très longtemps encore, continuera â jouer un rôle culturel, célébrant et ressuscitant les chefs d'oeuvre du passé que notre société hésite à mettre au rancart dans le besoin où elle est de se rattacher â des traditions de tous ordres.

    par Jean-Pierre Ronfard
  • Édition, marge, bricolage

    Les Éditions Intervention, un agent interrogateur et stimulateur dans le milieu de Québec
    La mobilité de notre infra-structure et la légèreté de nos effectifs ont toujours été des atouts jouant en notre faveur contre la lenteur et la léthargie des puissantes institutions.
    C'est l'engagement dans un processus (dans une expérimentation) plutôt que dans un programme bien déterminé qui finit notre politique d'intervention culturelle. Et, en accord avec ce principe de processus, le développement des réseaux comme système stratégique et expansif ouvre à Intervention des perspectives pluralistes. En effet, si l'art est inéluctablement lié au contexte, c'est par la voie des échanges et des collaborations qui accroissent le potentiel de connections que nous pourrons constamment regénérer notre travail.

    par Diane Jocelyne Côté
  • Alain-Martin Richard

    C'est dans le conflit que le Marathon s'est développé. Un conflit dont les paramètres fluctuent au rythme des pressions et tensions, des plaisirs et jouissances: jury/public, régie/massage. Entre ces polarités d'un jeu-conflit tacite, récriture, le texte, les codes sont modulés par chacun/e, proposant un sens différent au magma mental. Coincé dans un couloir de centre d'achats, affligé des musiques rock et disco que crachent simultanément les boutiques proprement alignées de chaque côté, écrasé par un public de consommateurs fébriles, le collectif des 76 heures pose le problème de l'aberration. Au départ, le concept du Marathon détonne, surgit comme une plaie, un corps étranger dans un monde aux codes esthétiques uniformisés, criants, aseptisés. Puis, il développe avec une telle force sa propre logique, ses propres codes que c'est bientôt le centre d'achat qui apparaît comme une aberration.

    par Alain-Martin Richard
  • Richard Martel

    Richard Martel - production multidisciplinaire depuis 10 ans, propulseur artistique, au départ d'Intervention, a déjà édité un bilan sur ses activités artistiques de 78 à 82 aux Éditions Intervention.
    "Samedi le 29 octobre 1983, de 11 heures, j'ai disposé dans le centre d'achat Place Fleur de Lys plus d'une centaine de fois le mot ARBRE sur des morceaux de papier collant d'environ 20 centimètres chacun. Cette action ponctuelle n'avait pas été annoncée officiellement car j estime que sa prise de connaissance antérieure, «tout est organisé», aurait pu en oblitérer le sens."

    par Richard Martel
  • Benoist Magnat

    Carpentras, France.
    Auto-édition, actions poétiques, performances depuis quinze ans. Fabrication artisanale de papier.
    Projet: Scènes filmées dans le centre d'achat et retransmises sur vidéo. Le travail d'écriture est associé aux images télévisées. Mail Art, écriture de cartes postales et de lettres envoyées à des amis à la fin du Marathon. Écriture sur rétroprojecteur, en parallèle avec de courts textes écrits par le public.

    par Benoist Magnat
  • Céline Lapointe

    Saint-Joachim. Pratique l'écriture depuis de nombreuses années. A participé à la rédaction du Manifeste des Éditions à Maison. Auteure de poèmes et textes narratifs.
    Projet: Chroniques de la vie quotidienne. Petites histoires issues de la réalité objective et subjective des gens.

    par Céline Lapointe
  • Guy Durand

    Le Marathon d'écriture, cette pratique novatrice et rafraîchissante dans l'univers de la promotion publique de l'art, a permis quatre transferts importants qu'il faut retenir comme visibles de l'écriture:
    — premièrement, en proposant une redéfinition expérimentale de la dualité piction/sription, en accord avec les formes actuelles dans la pratique de l'art;
    — deuxièmement, en faisant glisser du monde du sport au monde de la performance les critères d'évaluation de la production d'une énergie culturelle par le corps et l'esprit;
    — troisièmement, en rendant visible dans les installations/performances un détournement des valeurs et des fonctions du grand temple de la consommation de masse , à l'opposé des actuels promoteurs de l'artisanat, des peintures et des livres, qui, eux, se gonflent en centre commercial/salon pour vendre, négligeant ainsi un aspect majeur de la production artistique: la communication;
    — quatrièmement, en confirmant cette hypothèse d'autogestion idéologique de l'art par un événement bien mené aux suites surprenantes pour le milieu de l'art: exposition itinérante, catalogue, etc.

    par Guy Durand
  • Marie-Reine Dontigny

    Québec. Poèmes et contes publiés.
    Projet: Nouvelle de science-fiction d'environ 50 pages

    par Marie-Reine Dontigny
  • André Côté

    Photo "Bande dessinée: André Côté, Mario Giguère, Pierre Hamelin, Jean Lefebvre, Gilles Richard"(59)
    "Encore un emmerdeur, c'est sûr!
    Je devrais publier ,es pensées au lieu d'entretenir,
    ces maudits employés!" (9)

    par André Côté
  • Réjean Canuel

    Québec. Éducation spécialisée. Publication d'un recueil du genre «prose et poésie en style libre». Projet: Courts textes de 2 à 20 lignes sur des thèmes multiples. Le public est invité à demander des textes de circonstance. (48)

    par Réjean Canuel
  • Claude Brosseau

    Artiste multidisciplinaire. Travaille sur les matériaux. Après avoir exploré le médium «terre» pendant plusieurs années, il travaille présentement avec le «feu». «Je ne veux pas exploiter uniquement le côté spectaculaire du feu, des explosions, des pièces pyrotechniques. J'aime le feu pour ses qualités, sa force, sa substance. C'est ça qui m'intéresse. Je travaille le feu comme on le fait avec la terre ou la peinture.»

    par Alain-Martin Richard
  • Michel Boulianne

    "Au commencement, Dieu créa le poète à son image et Dieu vit qu'il n'était pas bon que le poète soit seul; Alors Dieu fit tomber un profond sommeil sur le poète, qui s'endormit. Il prit un des poèmes qu'avait composés le poète et referma le livre. Puis du poème qu'il avait tiré du livre, Dieu façonna le lecteur et l'amena au poète. Alors, celui-ci s'écria: «À ce coup, c'est l'os de mes os et la chair de ma chair.» Or tous deux étaient nus et ils n'avaient pas honte l'un devant l'autre. Alors Dieu leur dit: «Vous ne mangerez pas du fruit de votre oeuvre sous peine de mort.» Mais le lecteur vit que le poème était bon et séduisant à lire, et qu'il était, ce poème, désirable pour acquérir l'entendement."

    par Michelle Boulianne
  • Gilles Bellavance

    Langage que vous possédez. Un certain sentiment me porte à vous accorder de la considération en raison de votre supériorité en ce qui concerne votre acharnement pour la persuasion. Ainsi une soumission forcée m'amènerait à vous respecter, parce que je tiens à résister à la destruction et que je me sais solide. Toutefois, avec votre permission, laissez-moi vous donner mon opinion personnelle. Les prérogatives qui vous ont menée à une telle proposition me sont inconnues. Cependant vous avez un avantage, celui de proposer. Je ne sais si vous êtes vraiment sincère à reconnaître la vérité d'une telle entreprise. J'ai l'impression qu'il vous manque un dernier élément nécessaire pour que se réalise pleinement un tel état d'abandon."

    par Gilles Bellavance
  • Pierre-André Arcand

    Démarche créatrice multidisciplinaire depuis plus de dix ans. Conception de la «machine à mots». Fondateur des Éditions Restreintes. Projet: Textes poétiques à partir d'un matériau fourni en vrac par la machine à mots. Projet d'écriture ouverte alimentée par des mots découpés dans un corpus et jetés pêle-mêle dans la «distributrice à peanuts».

    par Pierre-André Arcand

A propos du magazine

Inter
Inter INTER, ART ACTUEL est un périodique culturel disséminant diverses formes de l’art actuel : performance, installation, poésie, manœuvre, multimédia tout en interrogeant les rapports de l’art au social et au culturel, au politique et à l’éthique. Entièrement produit à Québec depuis 1978, Inter, art actuel a des antennes en région partout au Québec, un correspondant régulier en France et des collaborateurs internationaux dans divers secteurs de la scène artistique mondiale. Principalement francophone, la revue Inter, art actuel accueille à l’occasion des contributions en anglais et en espagnol en raison de son ouverture sur la scène internationale. En plus d’offrir une couverture des différentes manifestations artistiques et mouvances politico-culturelles, la revue s’engage directement dans le renouvellement du discours sur les pratiques éphémères et émergentes. Inter, art actuel est une tribune qui invite les artistes, les critiques et les penseurs de la culture à prendre position sur les enjeux qui touchent les pratiques de l’art actuel ou de tout domaine connexe, ainsi que sur les transformations de nos sociétés, du rituel au virtuel.

Dans la même catégorie