Presse
Jaquette Scientists

Scientists

  • magazine : Nineteen
  • numero : 20 - 1986
  • date : 01 juin 1986
  • catégorie : Culture & arts

Sommaire

  • Parlons des filles, de San José et des monstres en chocolat

    Cours plus vite punk, le psychédélisme est derrière toi.

    par Monique Sabatier
  • Oh, les beaux jours

    Un groupe brouillardeux, des apparitions brumeuses, un Du Lany esquiveur, des réponses en forme de point d'interrogation... incertain général

    par Christian Larrède
  • Quintet

    En 68, le monde tremblait sur ses bases. A Detroit, cinq optimistes se disaient qu'après tout, le rock and roll pourrait lui aussi, du passé faire table rase.

    par Alain Feydri
  • A la recherche du plastique Bertrand

    Quand les Sinners débarquent en France, ça plane pour eux. De la plume des principaux intéressés, les étapes successives d'une campagne victorieuse.

    par David Sellers , Bo Willart , Henri Van Den Born , Steven Kohler , Rikard Swardh , Michel Sellers
  • Où est passé le Bromley Contingent?

    76-86: dix ans plus tard, que reste t-il des No Future?

    par Erick Weber
  • Etrangler n’est pas jouer

    En reportage dans la jungle, notre envoyé spécial tombe dans les griffes d'un parti Thug.

    par Antoine Madrigal
  • Les enfants de Caroline chérie

    Nineteen vous propose désormais l'état de l'Union Rock. Une nouvelle série. Tout sur les groupes US d'après-demain. Quelques confirmations, beaucoup de pistes, une flopée d'indices et de groupes à découvrir. Aujourd'hui: la route du tabac.

    par José Ruiz
  • Autre chose par Erick Weber
  • Chère vieille chose

    Où l'on s'aperçoit que, si les Pretty Things ont pris des rides et de la bouteille depuis 65, ils ont su garder la jeunesse de cœur qui séduisait Rosalyn. Une interview de Dick Taylor.

    par Monique Sabatier
  • La gloire ou les orties

    Quand l'ombre du doute commence à planer sur les admirateurs des Cramps, il appartient aux plus grands de leurs fans d'aiguiser leurs crayons et de pourfendre les incrédules.

    par J.C. Chauzy , G. Cassandre
  • Je ne t’oublierai jamais

    A ton cou, la chaîne d'argent et dans ta voix, tous les frissons

    par Christian Larrède
  • L’oublié pour un profil de Michaël Hurley

    Depuis vingt ans, entre Pennsylvanie et Vermont, un homme tente d'imposer l'éthylisme folk et le psychédélisme à moustaches. Les aventures complètes de Whiskey Willy.

    par Nigel Cross
  • Mémoires d’outre-tombe

    Quand les rêves de 60's engraissent les années 80, les justicialistes surgissent de la nuit.

    par Antoine Madrigal
  • Prophète? Non footballer!

    Fin d'une tournée française. Avant de regagner son île, le Boucher du jazz traverse la Bretagne à l'heure du thé et s'épanche dans un micro de rencontre.

    par Sophie Dutertre , Anne Kervella
  • La balle perdue qui fait déborder le vase

    Manifestation tardive de l'effet Badinter, sous le prétexte d'enregistrer leur premier album, les Parabellum mettent une paisible cité balnéaire en émoi. On parle même de connexions avec les F.T.P. (Fraction Thug Provisoire). Mais que fait a police?

    par Francis Vadillo
  • A la recherche du grand bruit blanc

    Des plages australiennes aux rues de Londres en passant par la Belgique, l'itinéraire des fils de Mme Décibel.

    par Alain Feydri

A propos du magazine

Nineteen
Nineteen NINETEEN est un fanzine rock fondé en octobre 1982 à Toulouse. Le premier numéro compte 24 pages et contient, entre autres, une interview des Dogs (Nineteen est le titre d’un morceau de leur 1er 45T). Les numéros suivants feront la part belle au rock indépendant et aux groupes toulousains (Surrenders , Shifters), bordelais (Gamine), français (Dogs, Thugs, Coronados), anglais (Barracudas, Stingrays), européens (Nomads) américains(Real Kids, Fleshtones, Alex Chilton) ou australiens(Hoodoo Gurus, Screamin Tribesman). Nineteen est disponible chez des distributeurs (magasins de disques, salles de concert) ou par abonnement. Il fera même un bref passage dans les kiosques d’avril à juillet 1985. Un 45T 2 titres est joint à chaque numéro, pour les abonnés, à partir de novembre 1985. Handicapé par des problèmes financiers endémiques, le fanzine cesse de paraître en avril 1988 après 25 numéros de Nineteen, 27 de la feuille mensuelle Going Logo et 3 numéros spéciaux, consacrés au Barracudas, à Toulouse et aux Dogs.

Dans la même catégorie