Presse
Jaquette Intestin

Intestin

  • magazine : Dossier Pour La Science
  • numero : 95 - 2017
  • date : 10 avril 2017
  • catégorie : Sciences & techniques

Sommaire

  • Parkinson : le cerveau mais aussi le ventre ?

    Quand on parle de la maladie de Parkinson, on pense irrémédiablement
    à une atteinte du cerveau. Pourtant, depuis quelques années, on découvre des connexions de cette pathologie avec le système digestif et avec
    le microbiote. Ces liens ont favorisé l’émergence de nouvelles méthodes
    de diagnostic, plus aisées à pratiquer sur des personnes vivantes !

    par Ivana Schroder , Alice Prigent , Pascal Derkinderen
  • Bien dans son ventre, bien dans sa tête

    L’implication des bactéries intestinales dans certaines maladies mentales (autisme, dépression...) fait de moins en moins de doutes. Une question se pose alors : faut-il soigner ces maladies par le ventre plutôt que par le cerveau ?

    par Valérie Daugé , Mathilde Jaglin , Laurent Naudon , Sylvie Rabot
  • Le miroir de nos angoisses

    Douleurs, ballonnements, diarrhées : le système digestif
    est souvent le premier à souffrir d’un stress trop important
    ou mal géré. Être attentif à ce signal d’alarme est essentiel
    pour éviter que le mal ne s’installe.

    par Bruno Bonaz
  • La clé de voûte du métabolisme

    Le microbiote intestinal interagit avec les cellules
    de notre intestin pour influer sur notre comportement
    alimentaire et notre santé. Quand le dialogue est perturbé,
    inflammation et troubles métaboliques sont au rendez-vous.

    par Rémy Burcelin
  • Christian Rémésy

    Quel est le vrai problème avec le gluten ?

    par Sean Bailly
  • Le microbiote, maître du foie

    De plus en plus d’études montrent
    que le microbiote intestinal joue
    un rôle clé dans le bon fonctionnement
    du foie. Cette flore serait donc
    une porte d’entrée efficace pour traiter
    ou prévenir les maladies de cet organe.

    par Laura Wrzosek , Anne-Marie Cassard , Gabriel Perlemuter
  • Les microbes font-ils grossir ?

    Certains microbiotes intestinaux favorisent le développement de l’obésité et des pathologies associées, tel le diabète. Modifier leur composition pourrait aider à combattre ces maladies.

    par Philippe Gérard
  • Remettre sur pied le microbiote

    Depuis 200 ans, nous avons changé de mode de vie, de régime alimentaire, d’hygiène... La coexistence millénaire de l’être humain et de son microbiote est perturbée, ce qui se traduit par des maladies. Pour prévenir la perte
    d’équilibre, on peut compter sur l’alimentation.

    par Patrick Veiga , Muriel Derrien , Christine M'rini
  • Pourquoi tolère-t-on notre alimentation ?

    Les aliments et les microorganismes pathogènes,
    tous étant des substances étrangères, ne sont pas
    traités de la même façon dans l’intestin. Pourquoi ?
    Grâce à des mécanismes de tolérance,
    où la flore intestinale joue un rôle central.

    par Nadine Cerf-Bensussan
  • Un acteur inattendu de l’immunité

    Le système immunitaire oppose un « soi » à protéger et un « non-soi »
    à neutraliser. Que devient cette dichotomie alors que l’on découvre l’importance du microbiote dans le fonctionnement même de l’immunité ? Doit-on inclure les bactéries dans la liste des défenseurs de notre organisme ?

    par Thomas Pradeu
  • Harry Sokol

    Les bactéries ne sont pas seules dans le microbiote

    par Loïc Mangin
  • Le paradoxe du microbiote

    Notre organisme est peuplé de centaines de milliards
    de bactéries. Pourquoi notre système immunitaire
    ne les élimine-t-il pas ? Parce qu’il est sans doute bien plus
    qu’une armée de cellules et de molécules tueuses...

    par Gérard Eberl
  • Le bonheur est dans la variété

    Plus notre microbiote intestinal est riche et diversifié, plus ses bienfaits sur notre santé sont nombreux.On pourrait donc soigner certaines maladies, tels le diabète et l’obésité, en agissant sur sa composition.

    par Joël Doré , Karine Clément , Hervé Blottière , Dusko Ehrlicj
  • Une humanité partagée

    Qui sommes-nous ? Des êtres humains constitués de quelques milliards de cellules ? Le problème est que nous abritons au moins autant de microorganismes, et qu’ils jouent un rôle important dans notre fonctionnement. Nous sommes donc des Chosmo sapiens.

    par Eric Bapteste
  • Philippe Sansonetti

    Le microbiote : un allié
    de très longue date

    par Loïc Mangin

A propos du magazine

Dossier Pour La Science
Dossier Pour La Science DOSSIER POUR LA SCIENCE propose une sélection d'articles inédits ou déjà parus autour d'une grande question de science. Chaque numéro rassemble les recherches les plus marquantes et apporte une synthèse exhaustive et précieuse, en particulier pour les étudiants, enseignants et non-spécialistes qui cherchent à approfondir leur connaissance d'un sujet.

Dans la même catégorie