Les albums dont on parle #2

Rock, pop, classique, jazz...voici 8 albums remarqués et recommandés ce mois-ci dans les magazines musicaux.

Le magazine Longueur d'ondes met en avant 4 albums :

Another Kid Comedy de Figurz : "Dans la scène musicale montpelliéraine (…) le combo héraultais a vite grandi, multipliant les concerts, sorti deux vidéos flamboyantes entre John Carpenter et Tarantino, participé à la sélection des Inouïs du Printemps de Bourges et publié un premier album qui risque de les imposer durablement dans le créneau des groupes à gros son."

You drive my mind de Niandra Lades : "Il y a trois ans, les Clermontois (...) avaient déjà frappé fort avec Night Funeral. Au-delà de l’hommage qu’il rendait au rock indie des 90’s, cet album les plaçait déjà comme l’un des groupes les plus prometteurs de la scène française. Avec son successeur, les promesses sont largement tenues ! Le groupe a gagné en maturité, les compositions sont encore plus abouties et font mieux que supporter la comparaison avec celles de leurs aînés, Pixies et consorts."

Blackout (I) de Viktor & The Haters : "Avec ce premier opus, il est peu de dire que le groupe frappe fort. Viktor et sa bande dynamitent ici rock, rap, électro. Le disque est sombre, moite, reflet parfait d’une ville la nuit. On sent une rage, un sentiment d’urgence qui fait mouche à tous les coups. Politique et sociétal, cet album fait l’effet d’une vraie bombe. Marier punk et rap est un pari audacieux et risqué. Viktor y parvient avec une audace qui fait plaisir à entendre. Un album coup de poing sans concession aucune."

The dust of our dreams de Bärlin : "un rock vibrant et incantatoire, aux courbures froides, aux inspirations jazz, aux accents folk-rock et aux fulgurances post-rock, parfois."

Classica souligne le dernier album La Passione: Nono, Haydn & Grisey de Barbara Hannigan et Ludwig Orchestra. "Investie, telle la sibylle de Cumes, de pouvoirs étranges, Barbara Hannigan obtient une interaction extraordinaire de la voix et des instruments, (…) Elle s'est totalement approprié sa vocalité singulière avec ces mordants comme grossis à la loupe, ces interjections véhémentes et ces déplorations constellées de silences."

Jazz Magazine s'enthousiasme pour deux albums qui rendent hommage à Miles Davis pour le premier, et Django Reinhardt pour le second :
Suspended de Antoine Pierre & Urbex Electric
Django-Shift de Rez Abbasi

Enfin Rolling Stone s'enthousiasme pour On/Off de Bachar Mar-Khalifé : "C'est à la fin de l'année 2019, avant la pandémie, avant les désastres qui depuis se sont abattus sur Beyrouth, que Bachar Mar-Khalifé a séjournée au Liban. Saisi par la beauté de la forêt de cèdres de Jaj, il a imaginé On/Off, son plus beau disque à ce jour. Le piano y est méditatif, emporté, mystérieux, respectueux, irrévérencieux, sensuel, habité d'une pertinence électronique mêlée de chanson française."

Retrouvez toutes nos sélections musicales dans l’onglet Découvrir de Divercities.

Sélections récentes

Les chemins de notre enfance

Haut comme trois pommes; toi enfant (mais surtout les anciens enfants devenus adultes) de la Terre, écoute moi. Toi qui a le secret de l'imaginaire.

C'est l'histoire d'un enfant, qui répétait auto…

Tracts

"À l’heure du soupçon, il y a deux attitudes possibles. Celle de la désillusion et du renoncement, d’une part, nourrie par le constat que le temps de la réflexion et celui de la décision n’ont plus r…

Au coeur des trous noirs

Le 10 avril 2019, une équipe internationale de scientifiques a dévoilé la toute première image d’un trou noir 6,5 milliards de fois plus massif que le Soleil, aussi gros que notre Système solaire ent…